Bebeboit pour mobile!

Voici la nouvelle version mobile de bebeboit! Il s’agit du site Web en version mobile, il vous suffit donc d’entrer l’adresse www.bebeboit.ca dans votre navigateur sur votre mobile pour y avoir accès. Voici quelques « screenshots »! :)

En espérant que vous apprécierez! :D

Le répertoire dans lequel vous pourrez naviguer sur notre site Web, via votre mobile :











La fonction « Rechercher un endroit »:











Un exemple d’endroit lorsque vous consultez une page :











Lorsque vous désirez écrire des commentaires sur une page que ce soit un endroit ou un article du site :











Lorsque vous consultez un article :

Une tempête dans un verre… de lait!

2010-12-08. Dans le fond complètement du resto, je vois une amie qui a aussi un bébé de l’âge de Sam. Elle est aussi avec son amoureux. Ils ont l’air d’avoir bien du plaisir tous les trois. On dirait un calque de notre table!

Mais voilà, son petit homme commence à s’agiter. Son sourire a cédé la place à une moue. C’est l’heure du lunch pour lui aussi visiblement. Un article à lire sur La Tribune.

Pause parentale

2010-11-19. Cela a tout l’air d’un café comme un autre. Mais il n’a rien d’un café ordinaire. Cela a aussi tout l’air d’un spa comme un autre. Mais là non plus, il n’a rien d’ordinaire. Pourquoi? Parce que le parent – parce que c’est tout spécialement au parent, au jeune parent, en fait, que cela s’adresse – qui est ici assis, l’air innocent, à siroter un café ou à se faire masser, n’a pas eu à se casser la tête. Il n’a pas eu à appeler quatre copines, 12 gardiennes, ou deux grands-mères, pour prendre une petite pause, bien à lui. Non, le parent ici assis est arrivé tranquillement, avec son enfant. Il l’a posé à l’arrière, dans une halte-garderie, pour avoir quelques minutes à lui. Quelques minutes pour lui. Un vrai luxe, dans la vie d’un jeune parent. Un article à lire sur La Presse.

Cachez ces seins que Facebook ne saurait voir

2010-11-11. Jugée «obscène», la page Facebook de Momzelle, un fabricant de vêtements pour femmes qui allaitent, a été supprimée sans autre forme de procès. Une décision que la co-propriétaire, Christine Poirier, juge aberrante et discriminatoire. Un article à lire sur le Journal de Montréal ou sur LCN.

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.